Location immobilière : Les honoraires à la charge du locataire, c’est quoi ?

honoraires à la charge du locataire, c'est quoi

L’investissement nécessaire pour l’acquisition d’un bien immobilier s’avère considérable. Raison pour laquelle de nombreuses familles louent une maison. Alors que vous êtes à la recherche d’une habitation principale, il est important de découvrir les détails importants qui pourraient vous concerner avant de prendre une décision. Suivez ce guide pour avoir une réponse à la question : « honoraires à la charge du locataire, c’est quoi ?  »

Les honoraires location, à la charge du locataire

Les honoraires de location désignent les charges liées à la préparation du déménagement. Également appelés « frais d’agence« , ils doivent être payés avec le premier loyer. La part du locataire se limite à 4 points :

  • La préparation des visites du bien immobilier à louer ;
  • La collecte de tous les documents administratifs liés à la location ;
  • La rédaction du contrat de bail ;
  • L’établissement d’un rapport de l’état des lieux lors de la remise de la clé au locataire.

En principe, afin d’éviter tout désaccord, l’agence immobilière doit informer au préalable le locataire concernant les honoraires en location. Pour définir le coût, il convient de considérer la localisation géographique. Le prix varie de 8 à 12 € TTC par m² de surface habitable en moyenne. À savoir toutefois que les plafonds applicables peuvent être révisés à la hausse à chaque début de l’année, selon la variation de l’indice de référence des loyers.

Le montant des honoraires location

Chaque agence immobilière respecte la loi pour facturer le locataire sur les honoraires. Selon le décret n° 2014-890 du mois d’août 2014, il existe un plafond à ne pas dépasser. Le montant à payer doit respecter les deux principes suivants :

  • Une somme inférieure ou égale aux honoraires à la charge du propriétaire ;
  • Un calcul qui respecte le prix maximum par mètre carré.
Vous aimerez aussi :  Prêt relais : simulation complète

Alors que vous voulez éviter les honoraires de location, vous serez privé des services d’une agence immobilière. Pour cette option, il faut faire le tour de la ville pour dénicher les maisons à louer. Ce n’est pas tout ! Il convient de régler les documents nécessaires pour la location, mais aussi la rédaction du contrat de bail. Sachez que pour proposer votre candidature à la location d’un bien immobilier, prévoyez les dossiers suivants : copie de la carte d’identité ou du passeport, un justificatif de domicile et un bulletin de salaire.

Quant au propriétaire, il doit payer les frais d’intermédiaires ainsi que les négociations concernant le contrat de bail. L’agence immobilière applique ainsi différentes stratégies de communication pour trouver le locataire potentiel.

Suivez ce guide pour avoir une réponse à la question : "honoraires à la charge du locataire, c'est quoi ? "

Les autres dépenses à prévoir : les charges locatives

Les charges locatives, également appelées charges récupérables, désignent les dépenses du locataire, avancées par le propriétaire. Plus précisément, ce dernier acquitte les charges concernées pour ensuite attendre un remboursement de la part du locataire. Qu’il s’agisse d’une location à vide ou meublée, il convient de noter quelques charges locatives :

  • Eau et chauffage collectif
  • Installations individuelles
  • Ascenseur et monte-charge
  • Parties communes intérieures
  • Espaces communes extérieures

En règle générale, il existe deux méthodes de règlement des charges récupérables. Soit le propriétaire reçoit un forfait, soit il bénéficie d’un versement de provisions. Le rythme de remboursement des charges peut se faire tous les mois, les trimestres ou les ans. Le locataire peut négocier avec le propriétaire, selon ses moyens.

Dans la plupart des cas, afin d’éviter les problèmes, le propriétaire inscrit le « loyer charges comprises » dans le contrat de bail. Ce qui signifie que le locataire n’aura plus aucune surprise sur les charges locatives à acquitter. Pour un logement dans une copropriété, chaque locataire sera informé sur les modalités de calcul des charges locatives, notamment en consommation en eau chaude et en chauffage.

Vous aimerez aussi :  Comment calculer la rentabilité locative ?

La plupart des locataires choisissent sur un règlement des charges locatives par forfait. Pour cette option, le montant des charges sera payé avec le loyer mensuel.

Notez quelques remarques pour éviter les désaccords avec le bailleur ou encore les colocataires :

  • Le forfait des charges locatives peut être révisé en même temps que l’a revue à la hausse du loyer ;
  • Le locataire a le droit de solliciter le décompte de la nature de charges récupérables ;
  • Le locataire peut refuser les facturations du locataire sur les travaux dans la copropriété.