Quel est le taux immobilier en juillet 2022 ?

taux immobilier en juillet 2022

Le prêt immobilier devient aujourd’hui une tendance pour différentes familles. Malgré la hausse du taux immobilier constatée sur le marché depuis 2022, les banques n’appliquent pas les mêmes barèmes. Plus encore, les conditions à l’obtention d’un crédit immobilier deviennent plus nombreuses. Voici quelques pistes sur le taux immobilier en juillet 2022.

Quelles sont les origines de la hausse du taux immobilier en juillet 2022 ?

Presque partout dans le monde, le taux de crédit immobilier augmente depuis le début de cette année 2022. Mais quelles sont les raisons ?

D’abord, la baisse ou la hausse du taux immobilier varie selon le taux de référence OAT 10 ans. Les Obligations Assimilables du Trésor sont des indices de référence qui influent le changement des taux d’intérêt lancés par les établissements prêteurs. Cela dit, l’évolution du marché du crédit immobilier dépend de cet OAT 10 ans. Plus ce dernier augmente, plus les taux immobiliers s’élèvent et la transaction au niveau du crédit immobilier se complique. Dès le début de l’année 2022, on constate une augmentation de taux immobiliers de 0,2 %, passant de 1,5 % en mai et atteint plus de 2,3 % en mi-juin.

Il est important de noter que la hausse du taux de crédit est toujours en rapport avec l’inflation. En effet, quand elle refait surface, le taux immobilier devient aussi important. Pour y faire face, la BCE (Banques Centrale Européenne) prévoit de mettre en place une politique financière adéquate. Ce dernier permet d’augmenter progressivement le taux d’intérêt du crédit. Concrètement, lors de la réunion du 21 juillet, la BCE envisage d’augmenter les taux directeurs reposant sur 25 points de base. Ainsi, une série de hausse de taux de crédit en fonction du taux d’inflation sera en cours chaque mois, d’après la présidente de la BCE, Christine Lagarde.

Vous aimerez aussi :  Ce qu’il faut savoir sur le taux assurance prêt immobilier

Comment obtenir le meilleur taux immobilier en juillet 2022 ?

Tout comme les banques, les emprunteurs doivent également respecter les règles imposées afin d’obtenir le meilleur taux immobilier. De son côté, la BCE incite les banques à respecter les lois mises en avant avant d’accepter une telle demande de crédit immobilier.

La première condition est de respecter le taux d’endettement jusqu’à 35 %. Ce système de calcul permet à l’emprunteur de faciliter le remboursement du crédit et de vivre dans des conditions favorables. D’ailleurs, les prêteurs sont très stricts au niveau de la capacité de remboursement des emprunteurs.

Quant aux banques, elles doivent respecter la durée maximale du prêt, au-dessus de 25 ans. Au-delà de cela, l’emprunter doit disposer d’un apport personnel pour rassurer sa compagnie prêteur. Il doit aussi avoir une bonne tenue de compte pour prouver ra stabilité financière.

Ainsi, les futurs emprunteurs doivent connaître la durée maximum d’emprunt et la respecter pour bénéficier d’un meilleur taux immobilier. A noter que cette durée est de 25 ans maximum. Il est aussi indispensable qu’ils bénéficient d’un apport personnel. Cela peut, par exemple, être une possibilité d’épargne. Toujours au niveau financier, la stabilité financière de l’emprunteur est importante pour pouvoir rembourser le crédit. Un justificatif sera demandé.

 taux immobilier en juillet 2022

Quel est le taux immobilier en juillet 2022 selon la durée ?

Plusieurs ménages et professionnels craignent de l’élévation du taux immobilier, presque chaque mois. Voici un récapitulatif de ce taux en fonction de la durée de remboursement.

Durée

Taux immobiliers fixes

7 ans

1,09% (+0,03)
10 ans

1,18% (+0,04)

12 ans

1,29% (+0,05)
15 ans

1,39% (+0,07)

20 ans

1,53% (+0,08)
25 ans

1,70% (+0,06)

Vous aimerez aussi :  Quel est le taux immobilier en aout 2022 ?

Quel est le taux immobilier par région en juillet 2022 ?

Pour certaines régions, le taux immobilier est en forte hausse. Mais il dépend principalement de la durée de remboursement fixée par l’emprunteur.

Durées

Nord Ile-de-France Est Rhône-Alpes Méditerranée Sud-Ouest

Ouest

7 ans

1,45 % 1,55 % 1,50 % 1,50 % 1,35 % 1,30 % 1,55 %

10 ans

1,50 % 1,60 % 1,75 % 1,65 % 1,40 % 1,40 % 1,65 %
15 ans 1,45 % 1,85 % 1,90 % 1,80 % 1,70 % 1,60 %

1,80 %

20 ans

1,90 % 2 % 2,10 % 1,90 % 1,90 % 1,75 %

1,95 %

25 ans 2,15 % 2,10 % 2,5 % 2,05 % 2 % 1,90 %

2 %