Comment devenir diagnostiqueur immobilier professionnel 

Comment devenir diagnostiqueur immobilier professionnel 

Comme nous le savons, la construction, la rénovation ainsi que toutes les autres transactions immobilières sont régies par des normes et des réglementations. Diagnostic électricité, gaz, plomb, DPE, amiante sont tous à effectuer par un seul et même professionnel. Mais comment devenir diagnostiqueur immobilier ?

En quoi consiste le métier de diagnostiqueur immobilier ?

En France, la santé publique, la sécurité et le développement durable sont des facteurs qui tendent à mettre en place des normes ainsi que des réglementations lors de certaines transactions d’ordres immobilières. De ce fait, toute personne souhaitant construire, rénover ou encore vendre ou mettre en location se voit dans l’obligation de faire réaliser plusieurs séries de diagnostics. Le métier de diagnostiqueur immobilier professionnel résulte donc des obligations réglementaires en matière immobilière.

Répondant à un besoin établi par l’article L271-4 du Code de l’Habitation et de la Construction, le métier de diagnostiqueur immobilier consiste à vérifier la conformité de certaines installations (électriques, sanitaires, etc.) et d’établir un compte rendu sur la situation. Pour pouvoir répondre à ce besoin, devenir diagnostiqueur immobilier, impose un cursus précis ainsi qu’une formation professionnelle. À l’issue de quoi, le professionnel peut choisir d’exercer pour une entreprise ou pour son propre compte, c’est à dire en indépendant.

Mais que comprend un dossier de diagnostic technique ? Ci-après le contenu d’un tel document :

  • un constat de risque qui expose au plomb,
  • un état des lieux des matériaux sur la présence ou l’absence de l’amiante,
  • l’état intérieur d’installation de gaz,
  • un constat sur la présence de termites,
  • l’état des risques et des pollutions,
  • le diagnostic de performance énergétique,
  • l’état des installations électriques.

Quels sont les prérequis pour devenir un professionnel en diagnostic immobilier ?

Le métier de diagnostiqueur immobilier professionnel étant régi par la loi et mettant en jeu la sécurité publique et la santé, il s’avère impératif de disposer de quelques prérequis. Parmi ces derniers, on trouve l’exercice au sein d’un bâtiment comme agent de maîtrise ou technicien. Une preuve de cette expérience professionnelle doit être fournie ou à défaut une certification de formation en enseignement supérieur dans le domaine du bâtiment. Et ce, pendant une durée d’au moins 2 ans, à plein ou à mi-temps.

Vous aimerez aussi :  À quoi sert un chariot élévateur dans un chantier ?

Mis à part cela, vous pouvez fournir une preuve de détention d’un diplôme de diagnostic équivalent dans le domaine de spécialisation. Si vous êtes un ressortissant d’un autre état de l’Union européenne, vous devriez disposer des compétences nécessaires jugées par l’autre état et devriez en fournir la preuve. Toute autre justificative qui témoigne d’une expérience dans le bâtiment sera nécessaire. Dans le cas où l’artisan ne dispose pas d’une expérience dans le domaine du bâtiment, une formation longue pour disposer d’un titre professionnel de niveau 5 est obligatoire.

Quelle est la formation obligatoire pour exercer le métier de diagnostiqueur immobilier ?

Être diagnostiqueur immobilier nécessite de disposer les certifications équivalentes. Pour ce faire, vous devez obtenir vos certifications auprès d’un formateur accrédité COFRAC. Actuellement, il existe 13 organismes qui sont habilités à former et à délivrer le certificat conforme aux besoins de tout un chacun. Il faut savoir qu’il existe 2 types de formation, longue et courte et que tout dépend de si vous avez une mention ou non. Quant au déroulement des sessions, tout est en fonction de vos possibilités.

La formation pour devenir diagnostiqueur immobilier professionnel se passe en présentiel et à distance. Pour répondre aux besoins de tout un chacun, vous devez recourir autant au cycle court qui est d’une durée de 34 jours et de 51 jours pour le cycle long. Notons que la durée varie d’un professionnel à un autre. Si vous souhaitez être un professionnel dans le domaine, il vous faudra obligatoirement effectuer le cycle long.

Quelle est la rémunération pour un professionnel en diagnostic immobilier ?

Comme dans tout autre domaine d’activité, la question de la rémunération s’avère particulièrement intéressante. Mais la véritable question est de savoir si c’est rentable. Surtout que le coût de la formation peut être particulièrement élevé. Pour une formation professionnalisante, il faut compter entre 1800 à 2200 €. Pour le salaire, un diagnostiqueur immobilier touche entre 1500 à 2600 €.

Vous aimerez aussi :  Quelle formation suivre pour devenir une décoratrice d’intérieur ?

Toutefois, c’est une fourchette qui varie en fonction du nombre de qualifications que vous disposez ainsi que votre expérience professionnelle. Par ailleurs, votre revenu va aussi varier de votre statut. Allez-vous intégrer une équipe au sein d’une entreprise ou travailler pour votre propre compte ? Bien qu’exercer en tant qu’indépendant nécessite beaucoup plus d’investissement, la rentabilité à long terme est des plus profitable.

Métier régit par la loi, devenir diagnostiqueur immobilier nécessite de disposer des prérequis dans le domaine du bâtiment. Après quoi une formation professionnalisante de courte ou de longue durée est nécessaire. Veillez à ce que l’organisme de formation en question soit accrédité COFRAC.

Voir aussi ces articles :

Astuces pour louer une chambre chez soi occasionnellement

Comment faire un plan d’une suite parentale en longueur ?