Astuces pour louer une chambre chez soi occasionnellement

louer une chambre chez soi occasionnellement

Louer une chambre chez soi occasionnellement pour économiser est une activité tendance de nos jours. Dans cet article, nous vous donnerons quelques astuces à mettre en œuvre pour la location d’une pièce dans votre maison.

Avoir une chambre conforme 

Pour louer une chambre chez soi occasionnellement, il faut avant tout délimiter l’espace à louer. Dans la mesure du possible le propriétaire doit avoir une chambre de 9 min 2 s avec une hauteur de 2,20 pour accueillir un minimum de confort, notamment l’électricité, le chauffage et une salle d’eau privative, une cuisine.

Par ailleurs, il est déconseillé de louer une chambre dans le sous-sol. En ce qui concerne l’ameublement, le propriétaire doit répondre à certains règlements. À cet effet, la chambre à louer doit contenir les équipements de literie, des rideaux ou des stores pour garantir l’intimité et des meubles de bureau comme une table, des sièges, des étagères.

En somme, le locataire doit vivre comme dans une seconde petite maison. Dans le cas où le propriétaire ne possède pas ses critères spécifiques d’ameublement, il doit permettre au locataire d’avoir accès à sa cuisine. En revanche, si vous souhaitez attirer des locataires, il serait préférable de faire un petit effort en regard de l’aménagement.

N’oubliez pas que chaque personne a toujours besoin de trouver ses marques, quel que soit l’endroit où elle vit.

Se renseigner sur les loyers de quartier

Louer une chambre chez soi occasionnellement ne se fait pas dans la précipitation. Pour avoir une idée de votre futur bail, il est possible de vous renseigner sur les différentes plateformes ou les réseaux sociaux. À dire vrai, votre futur loyer dépendra de la zone de votre logement. Cependant, il est vrai qu’il est difficile de fixer un loyer par rapport à la consommation de la vie quotidienne. Vous pouvez alors stipuler dans votre contrat de location un forfait.

Faire une annonce de qualité

Louer une chambre chez soi occasionnellement permet d’apprendre à vendre un bien personnel. Lorsque vous faites une annonce de votre chambre à louer, comportez-vous en commerciale. En d’autres termes, vos arguments doivent inciter le ou les personnes à vous contacter pour demander des informations sur votre chambre, et même la louer.

Pour ce faire, vous devez miser sur la description de votre chambre, notamment sur les avantages à louer celle-ci.

Vous devez vous focaliser sur ceux que les locataires recherchent au regard de votre chambre. Pour plus de crédibilité, vous pouvez ajouter des photos de la chambre ainsi que ses espaces privatifs.

Faire une entrevue du futur locataire

Vous devez demander une entrevue personnelle avec votre futur locataire. À ce moment-là, posez-lui les bonnes questions sur ses habitudes quotidiennes, son emploi. Afin que votre cohabitation se passe bien, privilégiez les personnes ayant les mêmes habitudes que vous. Présentez-lui également vos habitudes du quotidien.

Soumettre les conditions de cohabitation

Si votre entrevue se passe bien, vous pouvez lui soumettre les clauses de bail. Dans le cas où vous louez la chambre à un étudiant ou un stagiaire, vous pouvez lui faire signer un bail temporaire de 10 mois. Sinon, un bail classique de 1 an ferait l’affaire. Autre information importante pour votre sécurité : vous devez mettre sur écrit qu’il lui est interdit de faire un contrat de sous-location sans votre consentement.

Vous pouvez en outre lui demander de s’acquitter d’une caution s’il est prêt à louer votre chambre.

Pour conclure, louer une chambre chez soi occasionnellement c’est comme louer un petit appartement avec un contrat de loyer à part.

Lire aussi: diagnostic assainissement non conforme que faire