Diagnostic assainissement non conforme que faire

diagnostic assainissement non conforme que faire

Vendre un bien immobilier comme une maison ou un immeuble peut vous rapporter beaucoup d’argent. Cependant, êtes-vous conforme à la loi d’assainissement individuel ? Si vous êtes un acheteur, que deviez-vous faire face à un diagnostic d’assainissement non conforme? D’ailleurs, qu’est-ce que c’est ? Découvrez les bases du diagnostic d’assainissement non conforme dans ces quelques lignes.

À propos du diagnostic d’assainissement non conforme

Le diagnostic d’assainissement non conforme d’une habitation est le non-respect des règles qui régissent l’assainissement individuel en raccord avec tout-à-l’égout. À cet effet, c’est le Service Public d’Assainissement Non Collectif ou SPANC qui effectue la vérification.

Ce diagnostic est effectué comme une simple visite de bâtiment durant laquelle le contrôleur examine sous toutes les coutures les systèmes d’évacuations des eaux usées et les diverses installations sanitaires. En ce qui concerne le rôle du propriétaire, il est tenu de donner tous les documents concernant les précédentes installations.

Par ailleurs, le diagnostic d’assainissement est un processus utile, car il préserve l’environnement contre les dégâts éventuels des eaux usées.

Par rapport à la vente, selon le Code de la Construction et de l’Habitation, lorsqu’un acheteur obtient une propriété, il est dans l’obligation d’effectuer les travaux assainissement relatifs à la conformité. Dans le cas où la propriété encore en stand-by, c’est tâche revient au propriétaire. Il faut savoir que 80 % des systèmes d’évacuation des eaux se détériorent d’année en année par négligence.

De plus, la majorité des futurs acquéreurs ne tiennent plus compte de cette conformité pour des raisons purement financières. Cependant, d’après le Code de la Santé Publique, si un propriétaire d’immeuble ne se conforme pas à la loi de raccordement aux réseaux public de collecte, il devra s’acquitter d’une amende.

Que faire face un diagnostic d’assainissement non conforme ?

Face à un diagnostic d’assainissement non conforme, vous devez d’abord contacter le SPANC de votre commune si vous êtes le propriétaire d’une maison.

Il va en de même si vous êtes un acheteur potentiel. Bien que le gouvernement impose également quelques sanctions financières lourdes dans le but d’inciter l’acheteur à faire les travaux d’assainissement, le Service Public d’Assainissement Non Collectif doit être constamment au courant des mouvements de vente immobilière.

À cet effet, le propriétaire d’un logement doit fournir les coordonnées de chaque nouveau propriétaire, de chaque notaire pour un suivi rapproché. L’objectif du gouvernement est de sensibiliser les acheteurs comme les propriétaires de réaliser des travaux d’assainissement par la méthode pacifique.

Vendre une maison avec un diagnostic d’assainissement non conforme : qu’engage-t-elle ?

Pour le futur détenteur du logement, le vendeur doit lui fournir les documents concernant la conformité au raccord tout-à-l’égout. Si des travaux sont nécessaires, le vendeur peut ne pas les faire pour des raisons qui lui sont propres.

En revanche, si l’acheteur souhaite acquérir au plus vite la maison, alors il est tenu de les faire. En regard de l’environnement, la dégradation des systèmes des eaux usées a un impact plus que nocif sur la santé.

En conséquence, l’État prend des mesures nécessaires pour protéger l’environnement et assurer le développement durable. Voilà pourquoi il faut faire appel au SPANC pour faire un diagnostic d’assainissement non conforme.

Pour conclure, il convient de faire appel au SPANC si vous êtes face à un diagnostic d’assainissement non conforme.

Lire aussi: lettre de proposition d’achat immobilier