Comment calculer sa capacité d’emprunt pour un investissement immobilier?

by Niry

Avant de faire un prêt immobilier, il est important de connaître sa capacité d’emprunt. Il s’agit du montant maximal qu’une banque peut octroyer pour la réalisation de son projet immobilier. Voilà alors tout ce qu’il faut savoir afin de pouvoir calculer sa capacité d’emprunt.

Faire une estimation de ses revenus et ses charges

Afin de calculer sa capacité d’emprunt, il est primordial d’avoir le montant précis de ses charges ainsi que ses revenus. Ces montants peuvent être calculés mensuellement ou annuellement. Néanmoins, il est essentiel de les réduire à des montants mensuels. Les revenus peuvent provenir des revenus fonciers, des salaires, des traitements et des mensualités de crédit en cours. Cela peut aussi s’agir de loyer, de bénéfices industriels et commerciaux, de revenus de placement ou de pensions alimentaires.

Il faut considérer les revenus selon la situation de l’emprunteur. En effet, ce dernier pourrait être salarié, indépendant, propriétaire bailleur ou encore retraité.

Calculer son taux d’endettement

Si vous souhaitez emprunter pour investir dans l’immobilier locatif, vous devrez vous assurer que votre projet soit rentable à long terme. Ainsi, n’hésitez pas à demander de l’aide à un notaire pour étudier la sûreté de votre emplacement.

Il est nécessaire de calculer sa capacité d’emprunt avant d’acheter un logement. Cela implique alors la nécessité de connaître également son taux d’endettement. Pour cela, vous devez calculer le rapport entre vos revenus et vos charges récurrentes puis les multiplier par 100. Donc, taux d’endettement = (charges/revenus) × 100. Ainsi, il serait possible de savoir les mensualités maximales que vous pouvez supporter.

Vous aimerez aussi :  La location meublée non professionnelle (LMNP)

Les banques déterminent la capacité d’emprunt en fonction de votre taux d’endettement qui doit être inférieur à 35%. Pour trouver la capacité d’emprunt, il faut calculer la différence entre les revenus et les charges multiplié par 33 puis diviser le résultat par 100. C’est-à-dire, capacités d’emprunt = (revenus – charges× 33) / 100.

Considérer son reste à vivre

Le reste à vivre est la somme restante de l’emprunteur après avoir prélevé de ses revenus ses dépenses courantes. Donc, apport personnel = (investissement/coût total du bien) × 100. Pour calculer cette somme, il faut soustraire les charges fixes aux revenus nets fixes. Toutefois, il est important de savoir que le calcul du reste à vivre prend généralement en compte la situation personnelle de l’emprunteur.

De plus, la banque créditrice va calculer votre reste à vivre pour déterminer votre capacité d’emprunt. Plus le reste à vivre est important, plus vous pourrez rassurer votre organisme bancaire vis-à-vis de votre solvabilité.

La durée d’emprunt optimisant la capacité d’emprunt

Selon une théorie, à mesure que votre prêt se fera sur une longue durée, le capital à rembourser serait dilué dans le temps. Ainsi, le fait que vos mensualités sont faibles pourrait augmenter votre capacité d’emprunt. Contrairement à cela, si vous augmentez vos mensualités en et réduisez la durée de l’emprunt, vous diminuez par cette occasion votre capacité d’emprunt.

La capacité d’emprunt varie donc en fonction de la durée du crédit. Afin d’optimiser votre dossier, il est recommandé de demander de l’aide à un courtier. Ce dernier pourrait vous aider à présenter votre dossier sous son meilleur angle et obtenir le crédit que vous souhaitez.

Vous aimerez aussi :  De combien peut-on baisser le prix d'une maison ?

Faire une estimation de son apport personnel

Avec un apport personnel, vous pourrez alléger le poids de votre prêt immobilier. Pour le calculer il faut diviser le montant à investir par le coût total du bien immobilier puis le multiplier par 100.Donc, apport personnel = (investissement/coût total du bien) × 100. Plus celui-ci est élevé, plus vous aurez la chance d’avoir un taux d’emprunt immobilier bas.

Les organismes emprunteurs exigent que cet apport compte au moins 10% du projet sans compter les frais des notaires. Un investissement dans une résidence principale ou un bien locatif pourrait alors suffire.

Réaliser une simulation de sa capacité d’emprunt pour un investissement locatif

Pour avoir le financement de votre investissement locatif, vous devez bien préparer votre projet. Donc, il serait utile d’évaluer votre capacité d’emprunt pour trouver le bien le mieux adapté à votre projet. Pour ce faire, il est possible d’utiliser un simulateur de crédit. Il s’agit d’un outil permettant de la capacité d’emprunt lié à un investissement locatif.

Sinon au lieu de faire la simulation, vous pouvez aussi recourir à l’aide d’un professionnel de crédit dans votre projet. Donc n’hésitez pas à contacter un courtier pour obtenir le meilleur prêt pour votre investissement. Découvrez en outre l’essentiel à savoir sur le calcul de rentabilité locative.

Vous aimerez peut-être

Contactez-nous

Découvrez La Maison de l’Immobilier : conseils, astuces et informations pour réussir vos projets immobiliers et investissements en toute sérénité.

Aménagement et immobilier

Nos derniers articles

Qui sommes-nous

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

@2021 – Tous droits réservés. Conçu et développé par PenciDesign