Burj al Babas : un village fantôme en Turquie composée de plusieurs châteaux

Village fantome turquie

Vous avez déjà entendu parler du Burj al Babas ? Situé en Turquie, ce village fantôme fait partie des plus célèbres et plus légendaires du monde. Vous souhaitez en savoir plus à son propos ? Zoom sur ce fameux village fantôme Turquie !

Où se trouve le burj al Babas ?

Le Burj al Babas est l’exemple d’un projet de développement immobilier qui a mal tourné. Il se trouve dans la région Nord-ouest de la Turquie, dans la province de Bolu, dans la ville de Mudurnu, près de la mer Noire. Mudurnu est située entre Istanbul et Ankara.

Quel était le plan pour le village fantôme Turquie ?

Le Burj al Babas a été construit sous l’impulsion de Sarot Property Groupe, une entreprise spécialisée dans les grands projets immobiliers. Cette entreprise avait pour but de créer un village de luxe avec un rendu Disney. Dans ce village, le plan était de bâtir 732 villas identiques qui ressemblent à des châteaux. Ces châteaux devaient se servir de l’eau chaude provenant des sources qui se trouvent dans la région pour chauffer les intérieurs et pour alimenter les piscines, jacuzzis.

Outre les villas, dans ce village, on aurait également pu trouver un centre commercial, une salle de cinéma, une salle de sport, une mosquée, etc.

Pourquoi ce village fantôme turquie a-t-il été construit ?

A l’origine, ces maisons ont été construites pour faire du tourisme. En effet, le site était destiné à attirer des millions de visiteurs venant du monde entier. Le plan était de vendre chacune de ces maisons à des touristes fortunés arabes à un prix situé entre 370 000 à 530 000 dollars la pièce.

Vous aimerez aussi :  Diagnostic assainissement non conforme que faire

Village fantome turquie

Comment le projet Burj al Babas a-t-il pris fin ?

Le projet Burj al Babas a vu le jour en 2014. Selon une étude menée par le promoteur, il serait terminé en quatre ans. Mais à cause de plusieurs problèmes, l’entreprise qui s’en est chargé a fait faillite avant même d’achever les travaux.

Seulement quelques mois après le commencement des travaux, les habitants de Mudurnu ont poursuivi le promoteur à cause de l’architecture des maisons. Selon eux, elles étaient complètement opposées à celle des maisons qui se trouvent aux alentours. Ces dernières qui étaient toutes dans le style ottoman classique. Aussi, le promoteur a reçu un procès important pour atteinte à l’environnement. Ceci, car il a coupé les arbres sans avoir eu les permis nécessaires.

La crise économique et la chute du prix de pétrole de 2018 ont également stoppé les investissements. Les ventes conclues ont été annulées. Ainsi, le promoteur n’était plus capable de trouver les fonds nécessaires pour continuer les travaux. Il est alors à l’abandon depuis 2019 après le dépôt de bilan des promoteurs avec une dette de plus de vingt-sept millions de dollars.

A quoi le village de Burj al Babas ressemble-t-il aujourd’hui ?

Actuellement, le burj al Babas est laissé à l’abandon. Sur les 583 villas construites, aucune n’a été achevée, ni habitée. Les villas sont vides et n’ont plus rien d’un conte de fée. Seuls les amateurs d’urban exploration le rend visite.