Comment est la maison bretonne traditionnelle ?

Comment est la maison bretonne traditionnelle ?

La Bretagne vous a séduit et vous souhaitez construire une maison bretonne traditionnelle ? Ce style d’habitation se distingue de celui des autres régions par les matériaux avec lesquels il a été construit ainsi que par ses styles et ses formes uniques. Il est à la fois authentique, chaleureux, accueillant et charmant. Mais comment est la maison bretonne traditionnelle ?

Quelles sont les principales caractéristiques d’une maison bretonne traditionnelle ?

La Bretagne est une région riche en patrimoine architectural. En effet, les maisons typiques Bretagne incarnent le savoir-faire des artisans bretons. Mais peu importe la façon dont elles ont été bâties, elles ont tous les mêmes points communs. D’ailleurs, voici les principales caractéristiques d’une maison bretonne.

Elle est exposée plein sud

En général, la maison bretonne est toujours exposée plein sud. Grâce à cela, le jardin ainsi que les différentes pièces d’habitation peuvent bénéficier de la lumière du soleil. Le pignon, quant à lui, se trouve à l’ouest pour protéger du vent.

Elle est dotée deux cheminées

La maison bretonne traditionnelle est toujours construite avec deux cheminées, mais on n’utilise qu’une seule. Ces cheminées sont toutes très hautes et conçues en pierre.  

maison bretonne traditionnelle

Les matériaux utilisés dans la construction de la maison bretonne traditionnelle se trouvent déjà sur place

La majorité des matériaux utilisés dans la construction d’une maison bretonne se trouvent déjà sur place. C’est le cas du granit qui est la pierre représentative de la région, avec lequel les murs ont été construits. Très solide et très résistante, cette pierre séduit les architectes grâce à ses formes et ses couleurs variées.

Vous aimerez aussi :  Comment nettoyer une plaque vitrocéramique?

Outre le granit, la Bretagne dispose également de plusieurs mines dotées d’ardoises. Cette rose schisteuse est utilisée pour faire les toits. Très bénéfique, elle offre une grande résistance aux intempéries. Elle peut durer jusqu’à plus d’une centaine d’années. C’est pour cette raison que de nombreuses constructions datant de plusieurs siècles sont encore visibles actuellement. Elle est très esthétique, embellit la structure et offre beaucoup de charme à la maison. Elle est étanche, ignifuge et permet de bénéficier d’une bonne qualité d’isolation thermique et acoustique. De plus, l’ardoise s’adapte à presque toutes les formes de toitures.

A part l’ardoise, le schiste est également utilisé pour les toits.

Comment est l’architecture de la maison bretonne ?

En général, l’architecture de la maison bretonne traditionnelle varie selon l’emplacement de la maison, le climat (terre ou mer) et la géologie des sols.

  • La maison bretonne traditionnelle côtière : en bord de mer, on retrouve surtout les maisons des pêcheurs. Ces dernières sont collées les unes aux autres pour former un petit village. Souvent, elles se caractérisent par deux pentes dotées de lucarnes.
  • La maison bretonne traditionnelle des campagnes : dans les zones rurales, on retrouve deux styles de maison dont la longère et la chaumière. La longère est une maison tout en longueur et de plain-pied, dotée d’un grenier. Elle possède un toit à deux pans. La face principale donne sur la rue. La chaumière quant à elle est moins longue. Elle est plus haute car elle est toujours dotée d’étages.