Comment poser un volet roulant électrique en rénovation?

Comment poser un volet roulant électrique en rénovation?

Alliant confort, esthétique et sécurité, les volets électriques attirent de plus en plus de personnes. Le volet roulant électrique se prête bien à la rénovation puisqu’il offre une certaine touche de modernité à la maison en plus d’apporter une sécurité plus accrue.

Néanmoins, il faut reconnaitre que la pose d’un volet roulant électrique en mode rénovation ne se fait pas à la légère. Il est indispensable de connaitre certaines contraintes, de réaliser certaines démarches obligatoires et de suivre à la lettre les étapes de la pose d’un volet roulet électrique.

Ce qu’il faut savoir au préalable avant d’installer un volet électrique

Administrativement parlant, il est nécessaire de vous informer auprès de la mairie avant d’installer ce type de dispositif. En effet, le code d’urbanisme prévoit l’obligation de déposer une demande de travaux auprès de la mairie avant de pouvoir effectuer des changements allant dans ce sens. Par ailleurs, si vous habitez dans un immeuble en copropriété, il est essentiel d’obtenir l’accord du syndic de votre immeuble avant de commencer tous travaux.

En effet, il est possible que le règlement de copropriété vous empêche de faire des modifications sur la façade de l’immeuble. Dans ce cas, vous n’avez d’autres choix que d’installer le mécanisme à l’intérieur. En bref, pour toute rénovation incluant une pose de volet roulant électrique, renseignez-vous sur vos obligations. Jetez également un coup d’oeil à notre article sur la rénovation d’un porte intérieure sans bâti.

pose volet roulant electrique

Les différents types de poses de volets roulants électriques

Il existe trois types de poses de volet roulant électrique lorsque vous êtes en mode rénovation. Vous avez la pose sous linteau, la pose sous linteau inversé et la pose en applique ou pose en façade. Il est impératif de prendre les mesures exactes des ouvertures pour une pose parfaite. Ces trois types de pose ont en commun l’apparence finale du volet qui sera toujours à l’extérieur avec un coffre apparent en façade.

La pose sous linteau

Cette technique est la plus simple à réaliser. En effet, comme son nom l’indique, on pose le coffre sous le linteau un peu au-dessus de la fenêtre. Il est possible de rencontrer parfois une pose sous linteau avec lequel le haut de la vitre est très près du coffre. Le store ainsi que le mécanisme qui vient avec sont placés contre la fenêtre. Ce type de pose permet au volet ainsi qu’à la vitre d’être l’un proche de l’autre. L’isolation est donc améliorée avec cette méthode.

La pose sous linteau renversé

Cette méthode consiste à utiliser la même technique que la pose de volet roulant électrique sous linteau, mais cette fois le store ainsi que le coffre seront face à la fenêtre. Le caisson d’enroulement va se trouver à la même place, c’est-à-dire au-dessous de la fenêtre. Contrairement au premier type de pose, le volet et le vitrage ne se frôleront pas. Il y a un espace entre les deux, cet espace n’est autre que la profondeur du caisson.

Vous aimerez aussi :  Mieux comprendre la quittance de loyer en ligne

Si vos portes disposent de poignées à l’extérieur, on vous recommande de choisir cette option. En effet, l’espace entre le voile et la vitre permettra de ne pas toucher aux poignées extérieures. Cette technique nécessite une bonne technique de pose puisqu’il s’agit d’une technique assez laborieuse et difficile à réaliser. Par ailleurs, il faut noter qu’il est recommandé de ne pas utiliser la pose de linteau renversé en étage à cause de la difficulté d’accès.

La pose en applique

Elle est surtout recommandée pour les petites fenêtres. Avec la pose en applique ou en façade, le volet roulant électrique est posé directement sur le mur de la façade. En d’autres termes, le coffre se pose en applique et ne vient pas mordre sur la vitre. Comme dans la pose sous linteau inversé, le store est donc éloigné de la fenêtre. Mais cette fois l’espace entre les deux sera la profondeur du linteau.

Quel tarif pour la pose d’un volet roulant électrique ?

Même s’il est tout à fait possible d’effectuer soi-même la pose d’un volet roulant électrique, on vous conseille de faire appel à un professionnel. En effet, il peut y avoir certaines contraintes. C’est le cas de la prise de mesure exacte et de la maitrise du raccordement électrique. Ceci, pour éviter tout accident.

C’est ce qui fait que les professionnels sont plus à même de faire ce type de travail. Les volets roulants sont disponibles dans le commerce soit en prêt-à-poser, soit sur mesure. Pour obtenir un tarif qui répond parfaitement à vos exigences, il est conseillé de demander un devis auprès d’un professionnel.

la pose d’un volet roulant électrique

Quel matériau choisir pour son volet électrique : alu ou PVC ?

Le choix du matériau pour le volet électrique est un point à bien considérer lorsqu’il s’agit de rénover son logement avec des volets électriques. En effet, il faut savoir que certaines qualités telles que la robustesse, la longévité et l’isolation thermique ne s’obtiennent qu’avec les bons matériaux. D’ailleurs, vous pouvez passer sur le site https://az-ouvertures.fr/volets-moulins/ pour avoir plus d’informations sur le sujet. Généralement, deux matériaux sont utilisés dans la fabrication des volets roulants : l’aluminium et le PVC.

Caractéristiques d’un volet électrique

Le volet électrique PVC est formé par des lames à structure alvéolaire. Ce matériau est capable d’offrir une excellente isolation thermique. Qu’il fasse chaud ou qu’il fasse froid, le volet en PVC protègera votre maison des aléas de la météo. Par ailleurs, non seulement ce matériau offre une très bonne isolation thermique, mais il offre en plus une bonne isolation phonique.

Vous aimerez aussi :  Créez le mobilier de vos rêves avec RHONALPAL

Ses points forts et points faibles

Prix

Le plus grand avantage du volet PVC réside principalement dans son prix. Il s’agit d’un matériau abordable et plus accessible que l’alu. Quant à sa résistance, même s’il n’est pas doté d’une très haute résistance, il peut néanmoins se targuer de disposer d’une assez longue durée de vie. Il peut être disponible en plusieurs coloris et son entretien s’avère des plus faciles. Son point faible reste dans son risque de déformation, vu qu’il s’agit d’un matériau en plastique.

Budget

En bref, si vous êtes à la recherche de volets électriques accessibles et d’entrée de gamme correspondant à un budget restreint, mais sans pour autant sacrifier beaucoup sur la qualité, choisissez un volet PVC.

Le volet électrique aluminium dispose d’une double paroi, de la mousse polyuréthane est injectée entre ces deux parois.

Grâce à cette caractéristique technique assez spécifique, le PVC aluminium se révèle être le choix numéro un lorsqu’il s’agit de sécurité, de robustesse et d’isolation. Il s’agit d’un matériau dont la durée de vie est illimitée et elle n’est pas sujette aux déformations comme le PVC.

Capacités d’isolation thermique et phonique

Par ailleurs, la capacité d’isolation thermique et phonique de ce dernier est supérieure à celle du PVC. Il ne nécessite également que très peu d’entretien et est disponible en plusieurs coloris. Pas de grands points faibles apparemment pour ce type de matériau sauf en matière de prix. La version entrée de gamme des volets électriques en aluminium reste de loin plus chère que celle en PVC.

Mais il faut noter qu’il s’agit là d’un investissement à long terme. En bref, si vous avez les moyens de vous l’octroyer, préférez toujours le volet électrique aluminium pour sa haute résistance et sa longévité.

Bons à savoir…

Quid des autres matériaux ? En effet, outre le PVC et l’alu, deux autres matériaux notamment le bois et le composite viennent également dans la fabrication des volets électriques. Même si ces derniers sont assez rares, il est possible d’en dénicher sur le marché.

Cependant, il faut noter que ce ne sont pas tous les professionnels qui proposent ces deux matériaux à la vente. D’un côté, le bois se démarque par son esthétisme, mais reste exorbitant et très difficile d’entretien.

De l’autre, le composite qui combine les avantages du PVC et de l’alu reste un matériau très onéreux et peu disponible.