Quelle formation suivre pour devenir un diagnostiqueur immobilier ?

formation diagnostiqueur immobilier

Aimeriez-vous changer de carrière en vous tournant vers les affaires immobilières notamment en tant que diagnostiqueur immobilier ? C’est un excellent choix, vu que le marché de l’immobilier commence à devenir un projet très prometteur et un technicien de plus n’est pas à refuser. Mais avant de vous lancer dans ce projet, vous devez suivre une formation diagnostiqueur immobilier. Cet article va vous informer et vous guider sur les points essentiels à connaître concernant cette profession.

Qu’est-ce qu’un diagnostiqueur immobilier ?

Il s’agit d’un travail d’expertise qui consiste à évaluer l’état d’un bien immobilier. Un diagnostiqueur immobilier est chargé de vérifier et de découvrir dans les moindres détails tout ce qui pourrait être défaillant quant à la solidité d’une structure. Notez qu’il vous serait difficile de déterminer les éléments importants dans cette démarche sans avoir suivi une formation diagnostiqueur immobilier. De plus, ce serait dommage d’offrir une maison mal en point à vos clients.

Un diagnostiqueur immobilier entre en jeu avant que l’agence immobilière puisse mettre en vente ou en location une maison. Il peut également intervenir pour faire quelques repérages avant l’exécution des travaux de construction ou d’une démolition. Enfin, il est chargé de déterminer la présence d’amiante, de termites ou de plomb dans les revêtements.

formation diagnostiqueur immobilier

Qu’est-ce qui pourrait bien pousser à devenir un professionnel en diagnostic immobilier ?

Le métier de diagnostiqueur présente de nombreux avantages. Premièrement, c’est une activité qui ne cesse de se perpétuer considérablement. En 2021, elle a connu une hausse de 67,5 % à cause d’une importante vente de biens immobiliers.

Ensuite, d’après la loi, tout propriétaire doit impérativement effectuer un diagnostic immobilier avant de procéder à toute forme de transaction. Ce qui favorise le métier de diagnostiqueur. En France par exemple, la place à pourvoir pour un technicien immobilier tourne aux alentours de 1000 individus.

Vous aimerez aussi :  À quoi sert un chariot élévateur dans un chantier ?

Enfin, les experts dans ce domaine peuvent travailler pour leur propre compte en tant qu’autoentrepreneurs. Toutefois, il y a des procédures à suivre si votre objectif est de devenir indépendant, y compris la formation diagnostiqueur immobilier.

Quelles sont les activités réelles d’un diagnostiqueur immobilier ?

Les documents attestant l’état général d’une construction doivent être fournis lors d’une transaction de type immobilier d’après l’article L271-4 du code de la construction et de l’habitation. Ce qui signifie qu’un propriétaire ou un mandataire ne peut se passer de l’expertise d’un diagnostiqueur immobilier.

Parmi les diagnostics à faire, vous avez :

  • le constat de risque d’exposition au plomb,
  • l’état précis concernant l’éventuelle présence de thermite dans le bâtiment,
  • l’état relatif à la présence ou l’absence de matériaux ou produits contenant de l’amiante,
  • l’état de l’installation intérieure de gaz,
  • l’état de l’installation intérieure d’électricité,
  • le diagnostic de la performance énergétique (DPE),
  • l’état des risques de pollutions (ERP).

Comment devenir un diagnostiqueur immobilier ?

Le travail d’un technicien immobilier est actuellement règlementé par l’article L271-6 de la construction et de l’habitation. Ce dernier stipule que :

  • Le diagnostiqueur doit être certifié par un organisme accrédité comme le COFRAC.
  • Le diagnostiqueur doit se souscrire à une assurance afin de couvrir les éventuelles conséquences de ses engagements du fait de ses interventions.
  • Il ne doit avoir aucun lien qui pourrait porter atteinte à son impartialité et à son indépendance avec ces clients.

formation diagnostiqueur immobilier

Autres prérequis pour devenir un diagnostiqueur immobilier

Il ne suffit pas de suivre une formation pour devenir diagnostiqueur immobilier. Il existe d’autres prérequis indispensables à l’administration pour devenir un professionnel de l’immobilier. En effet, l’intéressé doit avoir en main une preuve de son expérience d’au moins trois ans en tant que technicien ou agent dans le domaine du bâtiment.

Vous aimerez aussi :  Comment faire du désherbant avec du vinaigre blanc ?

Un document mentionnant son passage dans une formation du niveau de l’enseignement postsecondaire peut aussi servir comme alternative. Le pourvoyeur de poste doit avoir passé au moins 2 ans de formation à temps plein ou à temps partiel équivalent dans le domaine technique du bâtiment.

Il doit également se munir d’une preuve attestant son domaine d’expertise, exigée par un État de l’Union européenne ou autre État parti à l’accord sur l’espace économique européen au même niveau qu’un diagnostiqueur équivalent. Il peut se servir d’une preuve de détention de connaissances équivalentes qui se rapporte aux domaines techniques du bâtiment.

Formation diagnostiqueur immobilier : obligatoire et incontournable

Pour passer l’étape de la certification en tant que diagnostiqueur immobilier, le candidat doit apporter une preuve qu’il a passé avec succès le module de formation initiale adaptée à la certification demandée qui dure 3 jours au minimum. Le niveau est un peu avancé pour les candidats à une certification avec mention.

Dans le cas d’un diagnostiqueur immobilier, la formation se présente en deux catégories :

  • La formation courte, d’une durée de 31 jours, soit 238 heures.
  • La formation longue qui dure environ 51 jours.

À la fin de la formation, le candidat obtiendra un titre professionnel de niveau 5 qui comprend en sus la formation courte.

formation diagnostiqueur immobilier

 

Pour pouvoir réaliser les diagnostics nécessaires pour les biens immobiliers à mettre en location ou en vente, il vous faut suivre une formation diagnostiqueur immobilier. Le parcours est un peu rude, cependant, vous pouvez être sûr de toujours avoir un poste vu que le nombre d’affaires immobilières ne cesse de s’accroitre de jour en jour.

Voir aussi :

Comment ne pas payer de plus-value sur résidence secondaire?

Techniques pour déposer une annonce immobilière gratuite