Embellir un mur en parpaing : les solutions possibles

embellir un mur en parpaing

S’il existe un matériau moins esthétique pour la construction d’un mur, le parpaing en est un. Or, le style et la couleur d’un mur rehausse le décor du jardin. Ce n’est pourtant pas un problème puisqu’il est possible d’embellir un mur en parpaing. Découvrez les moyens possibles pour le rendre unique.

L’enduit

Opter pour l’enduit ou le crépi est une excellente idée pour embellir un mur en parpaing. On distingue l’enduit traditionnel et l’enduit monocouche.

Pour gagner du temps, optez pour l’enduit monocouche puisqu’il se pose en une seule couche. Toutefois, son application demande l’utilisation d’une machine à projeter qui semble un peu coûteux.

L’enduit traditionnel est aussi facile à poser. Vous pouvez vous-même l’appliquer en suivant les astuces à la lettre. La pose se fait en 3 couches dont une couche d’accroche, une couche de lissage et une couche décorative. Vous avez ainsi de nombreux choix de finitions allant du taloché, gratté, écrasé, tyrolien au lisse…

Le bardage en bois

La pose de bardage est identique à celle du parement. Mais cette fois-ci, on utilise des clins de bois. C’est un revêtement isolant thermique et imputrescible. Opter pour le bardage est une tout autre approche pour offrir une touche chaleureuse à son mur en parpaing.

Pour les essences, choisissez celles qui sont peu sensibles aux insectes xylophages et inaltérables comme le châtaigner, la red cedar, le robinier qui sont résistants ; le mélèze qui est esthétique mais sensible à une forte exposition au soleil.

Vous avez l’embarras de choix puisqu’il existe en plusieurs formes. Il y a le châtaignier, la red cedar et le robinier qui sont très appréciés pour leur résistance. Pour plus d’esthétisme, optez pour le bardage en mélèze.

Vous aimerez aussi :  Quel plan adopter pour une suite parentale séparée ?

Le bardage peut être posé à l’horizontale, à la verticale ou en oblique.

Pour protéger votre revêtement en bardage, utilisez un saturateur anti-UV qui le protège des intempéries. Il préserve également le rendu naturel du bois.

Le parement

Le parement est un choix judicieux pour embellir un mur en parpaing. En effet, son application rend la surface à la fois noble et sobre grâce à son imitation ardoise, pierre ou calcaire. C’est une sorte de plaque à poser sur le mur qui ne demande pas de joints.

Parmi le parement en vogue sur le marché, il y a le parement en :

  • briquette ;
  • pierre naturelle ;
  • pierre ;
  • ardoise ;
  • pierre reconstituée

embellir un mur en parpaing

La haie

La haie est incontournable pour rendre un mur en parpaing discret. Elle est adaptée à un mur plus ou moins haut. Pour ce faire, il suffit de la planter au pied du mur et attendre qu’elles grandissent. Prévoyez un espace entre les haies et le mur pour pouvoir les tailler le moment venu.

Les plantes

Pour les amoureux de la nature, dissimulez votre mur en parpaing avec des plantes. C’est facile à réaliser et le rendu est joli.

Pour procéder, il existe 3 possibilités aux choix :

Recouvrement par une plante grimpante

Les plantes telles que la vigne vierge et le lierre sont les plus appropriées et pratiques. La vigne vierge est très décorative grâce à ses magnifiques feuilles automnales. Quant au lierre, il embellit le mur en toute saison. Elles ne nécessitent aucun support pour gravir et décorer le mur.

Pour ce faire, plantez-les au pied du mur concerné.

Vous aimerez aussi :  Pourquoi construire une maison en pierre ?

Palissage de plantes sur un treillage

Cette deuxième possibilité est facile à réaliser. Utilisez des clématites, du petiolaris, de l’hydrangea pour un mur fermé ; du jasmin, des rosiers grimpants pour un mur exposés au soleil. En comparaison avec la vigne vierge et le lierre, ces plantes nécessitent un support. Pour cela, utilisez un treillage en bois ou en plastique que vous pouvez trouver dans les magasins de bricolage. Si vous avez du talent pour le bricolage, fabriquez vous-même un treillis avec un fil de métal.

Le mur végétal

Privilégiez les graminées comme le festuca et le carex pour le bas du mur. Au milieu, plantez des plantes grimpantes telles que le lierre, le jasmin et la passiflore. En haut, choisissez les plantes aromatiques comme la coriandre et la ciboulette. Il est également conseillé d’opter pour des plantes vivaces comme le lamier, l’orpin, la fougère, l’armoise ainsi que les plantes rampantes comme l’helxine.

La création d’un mur végétal est très chère et demande l’intervention d’un professionnel. En effet, elle nécessite des techniques spécialisées pour qu’elle dure.