Faut-il acheter un abri anti atomique ?

by Danae

Lors de la dernière guerre entre la Russie et l’Ukraine, des milliers de personnes dans le monde craignaient la troisième guerre mondiale. Comme les situations politiques et économiques peuvent tourner au pire à l’improviste, les guerres restent probables. Même les pays les plus puissants doutent de l’attaque nucléaire, notamment par la Russie. D’où l’importance d’avoir des connaissances basiques sur la construction d’un abri anti atomique pour les professionnels.

Un abri anti atomique, kesako ?

Un abri anti atomique, comme son nom l’indique, est une cellule qui garantit la sécurité de l’humain en cas de différentes attaques : nucléaire, chimique, biologique ou encore radiologique. Ce type de refuge peut être construit au-dessus du sol ou sous terre, mais il semble que le sous-sol est plus sûr, pour diverses raisons. Ce n’est pas tout ! Cet abri est également une alternative en cas de phénomènes naturels dangereux pour l’humanité, à ne citer qu’une collision de la terre avec un astéroïde.

A savoir qu’en Russie, les abris anti atomiques ne sont plus nouveaux. De nombreux lieux abritent ces logements sécurisés, à usage collectif. Sachez qu’en France, il existe 1000 abris antiatomiques en moyenne.

Comment se présente un abri anti atomique ?

Les abris antiatomiques sont fabriqués à partir de différents matériaux.  Cela peut être l’acier, le béton et les tuyaux ou les ponceaux. Chacun d’eux a ses propres points positifs et négatifs.

Ce type de logement enterré doit occuper une surface considérable, soit de 15 m2 au minimum. Pour cette dimension, l’abri accueille 4 à 6 personnes. En principe, l’abri anti atomique devrait être comme une véritable maison. Il doit disposer une porte d’entrée et de sortie. Une ouverture de sortie d’urgence se révèle également d’une grande importance.

Comme il s’agit d’une cellule souterraine, il possède aussi un système d’aération et de ventilation. Sans oublier les filtres à charbon qui protègeront les occupants contre les rayons nucléaires. Certain abri anti atomique dispose même des installations électriques et des conduites d’eau. Ainsi, si l’attaque nucléaire est interminable, les gens peuvent rester dans l’abri pendant plusieurs mois.

Il s’avère que choisir un bunker souterrain de forme arrondie est plus sûr qu’une forme carrée. Cela permettra à plus de saleté environnante de protéger l’abri sans l’écraser.

Pourquoi un abri anti atomique ?

Un abri anti atomique apporte beaucoup d’avantages.

D’abord, en cas d’attaque ou de situation dangereuse, vous aurez une plus grande chance de survie en vous rejugeant dedans. Pour ce faire, il est important que l’abri soit correctement installé et scellé.

Vous aimerez aussi :  Comment placer son lit pour profiter d’un bon sommeil ?

Ensuite, si vous en avez prêt de chez vous ou dans votre sous-sol, vous disposerez d’un lieu de sécurité facilement accessible. Au lieu d’avoir à traverser la ville pour se rendre dans un endroit sûr, vous avez déjà un lieu de refuge pratique et facile d’accès.

Pour les personnes qui se trouvent dans un champ de guerre comme en Ukraine, avoir un abri anti atomique est un soulagement du stress. Le fait de savoir qu’elles ont de lieu de refuge sécurisé en cas de besoin peut éliminer beaucoup de stress du ménage. Même si quelque chose de dangereux semble imminent, être préparé peut apaiser l’esprit.

Qu’en est-il du budget ?

La construction d’un abri antiatomique coûte une fortune. Le modèle le plus simpliste, pour une famille de 4 personnes, vaut en moyenne 80 000 €. Ce qui présente quand même une grande somme d’argent. Avec ce budget, votre cellule sera entre 15 et 20 m2. Vous profiterez d’une finition esthétique pour rester confortablement au sous-sol tout au long de l’attaque nucléaire. Mais sachez que vous pourriez faire une économie considérable en achetant un conteneur, au lieu d’engager une grosse somme dans la construction en béton.

Alors, la question se pose : est-ce qu’acheter un abri antiatomique vaut vraiment la peine ? En fonction de la situation, un abri anti atomique peut être un investissement raisonnable. Par contre, nous savons que ce n’est pas tout de monde qui a ce budget. C’est pour cette raison qu’il existe la location d’abri antiatomique vous permettant de vous protéger en cas d’attaque. Dans ce cas, le budget à prévoir est de 2 500 à 3 000 € par mois. Enfin, il y a aussi, les abris dédiés au public au cas où. Même si vous devez les partager avec des étrangers, ils peuvent vous protéger.

Abri anti atomique

Que faire en cas d’attaque nucléaire ?

En cas d’attaque nucléaire, vous devez agir rapidement.

  • Il est donc essentiel que vous vous rendiez immédiatement à l’abri, qu’il s’agisse de votre abri nucléaire personnel ou simplement du plus proche. Prenez avec vous tout ce dont vous avez besoin, notamment les kits et équipements de survie.
  • Normalement, l’abri doit se trouver au sous-sol, mais si le vôtre ne l’est pas, ne vous approchez pas des fenêtres ! Il en va de même pour les murs extérieurs et le toit.
  • Au cas où vous ne pourriez pas atteindre un abri, il est plus sûr de se cacher dans un coin pour se protéger. Un bâtiment en béton ou en acier est le plus conseillé. Si possible, vous devez vous mettre en position accroupie et couvrir votre corps. Veillez à rester dans une position sûre jusqu’à ce que deux ondes de choc, qui ressemblent au bruit du tonnerre, retentissent.
  • Lorsque tout est terminé, enlevez vos vêtements sales et mettez-les dans un sac en plastique. Si possible, lavez les parties exposées du corps et des cheveux avec de l’eau et du savon.
  • Portez des vêtements propres, évitez de vous toucher inutilement les yeux, le nez et la bouche. Les organes respiratoires doivent être fermés avec un respirateur.
  • Dans l’abri, vous ne pouvez manger des aliments et boire de l’eau que dans des récipients fermés.
Vous aimerez aussi :  Pourquoi installer une alarme incendie chez soi ?

Combien de temps rester dans l’abri ?

Le minimum est de 24 heures. Plus vous restez longtemps dans l’abri, plus la dose de radiation que vous recevrez sera faible. Mais si vous êtes dans un mauvais abri et qu’il y en a un meilleur à proximité, allez-y au moins une heure après l’attaque.

Le niveau de menace externe dépend également de la distance par rapport à l’épicentre de l’explosion, de la direction du vent et de la puissance de la bombe. Si vous disposez d’un dosimètre, vous pouvez mesurer vous-même le niveau de rayonnement à l’extérieur de l’abri. Un indicateur allant jusqu’à 30 microrentgens par heure (0,3 microsieverts par heure) est considéré comme sûr.

Comment et quand pouvez-vous sortir ?

  • Il est conseillé, avant de quitter le lieu, d’enfiler un masque respiratoire, des gants, un imperméable, des lunettes de protection et des couvre-chaussures, et de mettre le tout dans un sac.
  • Pour une meilleure protection, vous pouvez envelopper les zones qui ne sont pas bien ajustées au corps avec du ruban adhésif.
  • Le respirateur doit être changé toutes les trois heures, l’imperméable – toutes les 8 à 10 heures. Ils doivent être retirés dans des pièces sûres, de préférence dans les sous-sols.
  • Si vous vous salissez les mains ou le visage, essuyez-les avec des serviettes en papier imbibées de dissolvant pour vernis à ongles.
  • S’il commence à pleuvoir, mettez-vous immédiatement à l’abri.

 

Vous aimerez peut-être

Contactez-nous

Découvrez La Maison de l’Immobilier : conseils, astuces et informations pour réussir vos projets immobiliers et investissements en toute sérénité.

Aménagement et immobilier

Nos derniers articles

Qui sommes-nous

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

@2021 – Tous droits réservés. Conçu et développé par PenciDesign