Comment cacher un mur extérieur moche du voisin?

Comment cacher un mur extérieur moche du voisin?

Il arrive que sa résidence se trouve en plein milieu d’appartements voisins. Il peut aussi qu’un ou plusieurs murs disgracieux gâchent la vue avec une dalle ou une façade mal entretenue. Fort heureusement, il est possible de les dissimuler pour permettre à son jardin de retrouver une fière allure. C’est également le cas lorsqu’il s’agit de cacher un mur extérieur moche. Mais avant d’engager les travaux, il faudra d’abord savoir à qui appartient les propriétés en question. Cela va notamment dépendre selon qu’il s’agisse d’un mur privatif ou mitoyen. Si vous avez du mal à vous y trouver, suivez ce guide!

S’agit-il d’un mur privatif ou mitoyen?

Avant de songer à engager des travaux pour camoufler un mur extérieur ou le revêtir, posez-vous la bonne question. Est-il privatif ou mitoyen? Vos possibilités seront étendues ou réduites selon qu’il s’agisse d’un mur privatif ou mitoyen. Dans ce cas, sachez que si le mur disgracieux est privatif et construit sur votre terrain, il est intégré à votre propriété.

Cela signifie qu’il vous appartient et que vos possibilités sont très étendues. En revanche, si le mur est mitoyen, vous ne pouvez revêtir que la partie qui se trouve de votre côté. À l’inverse, si le mur est privatif, vous n’avez théoriquement pas le droit de venir y fixer quoi que ce soit de votre côté. C’est d’autant plus le cas s’il est intégré dans la propriété de votre voisin.  Pensez à compléter votre lecture avec notre article sur l’aménagement paysager autour d’une piscine creusée.

Vous aimerez aussi :  Habillement de façade : Bien choisir son bardage extérieur moderne

Astuces simples pour apporter plus d’intimité à votre voisin

Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de s’isoler dans son jardin quand le mur appartient au voisin. Pour cela un certain nombre de possibilités s’offrent :

  • Faire pousser des plantes annuelles ou bi-annuelles en vue de camoufler rapidement le mur extérieur moche du voisin. Vous pouvez choisir parmi une diversité de plantes : cobée, haricots d’Espagne, roses trémières, tournesols, volubilis… Pensez aussi à alterner diverses variétés pour embellir votre jardin et y instaurer une parfaite harmonie.
  • Faire pousser des plantes vivaces géantes pour dissimuler le mur. Vous avez le choix entre l’Aralia californica, l’Aruncus dioicus, le Crambe cordifolia. Il y a aussi l’eupatoire maculée, le Filipendula rubra, le grand pigamon. Sinon, vous avez aussi le Macleaya microcarpa, le miscanthus, le Persicaria polymorpha.
  • Faire pousser des arbustes ou des bambous de votre côté du mur. Ceci, en respectant la distance de plantation minimale obligatoire de 50 cm. Vous pouvez aussi privilégier des végétaux dont la hauteur ne dépasse pas deux mètres une fois adultes.
  • Installer une clôture grillagée. Ici également, vous devez respecter la distanciation minimale de 50 cm par rapport au mur extérieur. De cette façon, vous allez pouvoir couvrir les plantes et les fleurs grimpantes de votre choix. C’est le cas de la bignone, chèvrefeuille, clématites, hortensia grimpant,  jasmin, lierre, etc.

habiller un mur extérieur avec des plantes

Comment dissimuler ou habiller un mur privatif ou mitoyen disgracieux?

Si le mur est mitoyen ou vous appartient, vous pouvez pallier plus facilement au souci d’un mur extérieur disgracieux. Vous pourrez ainsi envisager d’aménager le mur en partie. Vous pouvez le faire de votre côté. Pensez par exemple à fixer des panneaux ou choisir parmi de larges possibilités d’habillage. Ci-après les plus prisées d’entre les  solutions d’habillages existants:  Ci-après les plus prisées d’entre les  solutions d’habillages existants:

  • Faire pousser des plantes grimpantes comme la vigne vierge ou le lierre directement au pied du mur.  Pensez à les laisser grimper tout simplement. Assurez-vous toutefois de bien vérifier l’état du mur avant d’y songer. En effet, si le mur est en mauvais état, cela ne ferait que l’empirer.
  • Fixer un treillage ou une balustrade sur le mur pour servir de palissade aux plantes vivaces grimpantes ou encore aux rosiers grimpants.
  • Faire pousser des arbres fruitiers.
  • Camoufler les murs à l’aide de bardage en bois (cèdre rouge, châtaignier, mélèze, etc.). Cette solution est très prisée des jardins contemporains et s’avère très esthétique.
  • Miser sur les pierres de parement ou privilégier l’emploi d’une clôture en bois pour y instaurer une atmosphère plus rustique.
Vous aimerez aussi :  Eau dans le sous-sol quand il pleut : quelles solutions ?