Reconnaitre les insectes xylophages : les signes ?

Reconnaitre les insectes xylophages : les signes ?

Il existe de nombreux insectes destructeurs qui s’attaquent le plus souvent à nos meubles d’intérieur. Pour le cas des insectes xylophages, ils ne s’intéressent qu’aux biens en bois et peuvent rapidement anéantir un logement. Pour éviter ce problème, il serait mieux de reconnaitre les insectes xylophages. Mais comment ? La réponse dans cet article.

Reconnaitre les insectes xylophages : leurs caractéristiques

Le terme « xylophage » désigne les organismes qui mangent du bois. La plupart des insectes xylophages se nourrissent de troncs d’arbre alors que les autres préfèrent consommer des branches ou des racines. Il faut aussi noter que certaines tribus de ces espèces ne mangent que de bois vivants tandis que les autres raffolent des bois morts, détrempés ou brûlés. Ils cherchent exactement la partie la plus riche en protéine qui favorise leur croissance et leur multiplication.

Quant à leur logement, c’est évident qu’ils vivent dans des trous d’arbre où ils creusent. On les constate souvent au cœur du duramen puisque c’est l’endroit le plus sécurisé pour cacher ses œufs.

Mais puisqu’ils se nourrissent de presque toute la partie du bois. On les voit ainsi dans les troncs, les écorces, les branches, voire les racines. Parmi les arbres les mieux prisés par ces insectes, on peut citer l’épicéa, le cèdre, le pin, les bois durs comme le chêne, l’acajou, l’eucalyptus ou le frêne.

Concernant leur cycle de vie, il se divise en 4 étapes, à savoir l’œuf, la larve, la chrysalide et l’adulte. Ce dernier pond des œufs avant de les laisser dans des biens en bois, des poutres ou des parquets. Les larves vont ensuite creuser un trou sur ces différents endroits. Lorsque les larves grandissent, ils attaquent la surface du bois avant d’arriver à la phase de la chrysalide. Il s’agit du passage à l’âge adulte. Il se peut que certains de ces nuisibles ne deviennent pas adultes, mais restent à l’état de larve.

Vous aimerez aussi :  Conseils pour bien choisir la meilleure chaise évolutive en bois

Quels insectes xylophages peut-on trouver dans un logement ?

Puisque les insectes xylophages consomment des bois morts et des bois traités, c’est normal qu’on puisse les trouver dans un logement.

Voici les insectes les plus fréquents dans la maison :

  • Le capricorne : ce type d’insecte détruit le bois puisqu’il le creuse jusqu’au fond. Ses larves sont dangereuses puisqu’ils peuvent vivre plus longtemps dans le bois ;
  • Le termite : il est aussi destructeur et est capable de détruire une charpente de maison en peu de temps ;
  • Le charançon du bois : il ronge les mobiliers au bois secs et au bois verts ;
  • Le sirex : connu en tant qu’hôte des conifères, ce type d’insecte hyménoptère fait partie de la famille des siricidés. C’est un xylophage européen géant qui mesure 1 à 5 cm de long. Il produit des larves de 20 à 30 mm et ont 6 pattes. Ils se multiplient dans les trous d’arbres abattus et dans les charpentes ;
  • Le lycte ou lyctus brun : cet insecte est très mince et mesure 2,5 à 8 mm de long. Sa couleur varie entre le rouge et le brun rouge.
  • La petite et la grosse vrillette du bois : ses larves percent des petits trous dans le bois. Leur dégât est équilibré.

reconnaitre les insectes xylophages

Les indices visuels pour reconnaitre les insectes xylophages

Puisque chaque insecte est différent, il est difficile de reconnaître leur présence dans la maison et aux alentours. Un expert est en mesure d’identifier la famille de larve xylophage et l’éradiquer le plus vite possible.

Il existe toutefois des indices visibles pour vous incitent à agir rapidement :

  • Des restes de sciure de bois ou de poussière ;
  • Des trous ;
  • Structures devenues moins solides ;
  • La présence d’insectes morts ou vivants ;
  • La formation de crevasses et fissures
Vous aimerez aussi :  3 manières de fabriquer des bougies à consumation lente et pas cher

Voici quelques pistes vous permettant d’identifier le type d’insecte présent dans votre logement :

Grosse vrillette (Xestobium rufovillosum)

Ce type d’insecte ronge les bois feuillus comme le peuplier, la chêne…

Les indices :

  • Trous de sortie de 3-4 mm sur la charpente
  • Dépôt de bois sur une petite lentille

Petite vrillette (Anobium punctatum)

Celle-ci détériore les bois feuillus tels que le peuplier, la chêne…

Les indices :

  • Trous de sortie de 1-2 mm sur les meubles (étagères, tables en bois, etc) et la charpente
  • Vermoulure cylindrique

Capricorne vrillette (Hylotrupes bajulus)

Les larves envahissent les bois résineux d’œuvre tels que l’épicéa sur charpente, le sapin et les solives de plancher.

Les indices :

  • Trous de sortie de 8 mm
  • Vermoulure claire cylindrique

Apparition des stries sur le bois

Identifier les insectes par la nuisance sonore

Il est également possible de détecter la présence de ces parasites par leur nuisance sonore :

Au moment de la reproduction, on entend souvent des bruits réguliers et secs qui peuvent être des bruits d’appel ou des grignotages du bois. On les entend notamment d’avril à juin.