Comment installer une douche à l’Italienne?

by Niry

La mode d’aujourd’hui concernant la déco des pièces d’eau se focalise sur la douche à l’italienne. Cette fameuse douche se qualifie par son absence de receveur. Effectivement, elle peut être présentée sous une ouverture totale ou partielle, avec carrelage ou pas. Mais comme tout ouvrage, son installation requiert des techniques et des matériaux adéquats. Voici comment installer une douche à l’italienne.

Choix des matériaux

Du coté des matériaux, les éléments utilitaires comme les siphons sont complètement encastrés pour garder une bonne vue.

La solution la plus esthétique est d’opter sur une douche avec carrelage de même gamme. Le but principal est d’œuvrer sur une excellente continuité et d’avoir un confort visuel. Le choix des couleurs et des motifs comme le galet ou mosaïque dépend de votre esprit de créativité. Il est possible de choisir des aspects monochromes ou bien en multicouche, ainsi que mat ou brillant. Une infinité de possibilité se présente mais il est préférable de laisser l’inspiration s’en occuper.

Le carrelage ou bien le gré de cérame présente une bonne résistance contre les chocs. Il détient aussi une importante imperméabilité et rend les tâches inexistantes. Il est aussi possible d’opter sur des galets de pierre. Vous êtes-vous déjà posé la question sur l’utilité d’installation d’un système d’arrosage automatique?

Confort et sécurité

La douche à l’Italienne s’adapte dans tous les types d’espace, donc vous n’aurez pas à vous préoccuper si votre salle de bain est minuscule. Sa conception sur mesure s’avère un atout sur la configuration spécifique. De plus, son entretien ne nécessite pas beaucoup de temps ni d’énergie.

Vous aimerez aussi :  Burj al Babas : un village fantôme en Turquie composée de plusieurs châteaux

Contrairement aux autres types de douche, celle-ci présente une meilleure espace. La douche à l’Italienne est conçue pour les personnes âgées ou ayant une mobilité réduite. Les sols sont étudiés pour avoir des spécificités antidérapantes afin d’éviter les mauvaises chutes.

Point technique à vérifier

L’installation de la douche à l’Italienne doit se faire sous un raccordement d’évacuation d’eau souterraine qui va permettre un écoulement satisfaisant.

Afin d’avoir un bon logement du siphon, il est nécessaire de mettre un espace de dix centimètres pour le respect des normes.  Avant de commencer son installation, il faut donc s’assurer de creuser le sol à une profondeur de dix centimètres. Et aussi d’assurer un raccordement de l’évacuation des eaux de l’habitation. Et enfin il sied d’encastrer l’ensemble de la plomberie dans le sol.

Si la douche à l’Italienne a une dimension spécifique, il est nécessaire de créer une chape hydrofuge. Et aussi il sied de mettre en valeur la pente de deux centimètres afin d’éviter les débordements.

installer une douche à l'italienne

Le système d’évacuation

Deux choix sont possibles pour le système d’évacuation. Le siphon classique s’avère une option moins coûteuse. En outre, il est possible d’opter sur une rigole ou bien un caniveau qui est plus esthétique et plus efficace.

Peu importe le choix, mais une installation d’une douche à l’italienne neuve est moins coûteuse que celle d’une rénovation. Il est nécessaire de surélever ou bien de creuser le sol pour que sol et la douche aient un même niveau et tout en respectant les pentes d’écoulement.

Installer une douche à l’italienne: les matériaux complémentaires

Après l’établissement des gros œuvres et le revêtement des murs, il est possible de rajouter une paroi vitrée. En rajout de cela, une colonne de douche fait aussi partie de la liste. Cette colonne de douche à l’Italienne peut avoir un pommeau multi jets avec une fonction anticalcaire. Pour avoir une bonne esthétique et une simplicité dans les entretiens, des éléments sont à rajouter dans la douche à l’Italienne.

Vous aimerez aussi :  3 étapes pour faire un tableau avec du papier peint

La main d’œuvre

La mise en œuvre d’une douche à l’Italienne doit se faire par des professionnels spécifiques dans le domaine. Les différentes étapes ont chacun leurs spécificités telles que la chape, les plomberies, le carrelage et l’installation des équipements. Le coût dépendra ainsi de la surface et du matériau choisi en plus des sujétions et tout en tenant en compte des complications durant l’exécution.

Vous aimerez peut-être

Contactez-nous

Découvrez La Maison de l’Immobilier : conseils, astuces et informations pour réussir vos projets immobiliers et investissements en toute sérénité.

Aménagement et immobilier

Nos derniers articles

Qui sommes-nous

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

@2021 – Tous droits réservés. Conçu et développé par PenciDesign