Comment entretenir au mieux la pelouse de son jardin ?

entretenir au mieux la pelouse de son jardin

Vous avez de la pelouse dans votre jardin ? Si vous désirez la conserver bien verte, certains travaux d’entretien sont requis. Pour entretenir au mieux le gazon de votre jardin, vous aurez à réaliser quelques tâches et vous munir de certains équipements. Découvrez ci-dessous les principaux travaux à accomplir pour prendre soin de votre pelouse.

La scarification du sol : une tâche non négligeable

Alors que les années passent, la surface du sol est envahie par des restes de végétaux : feuillage mort, herbes, racines… Ceux-ci finissent par former une couche nommée feutrage. Cela bloque la pénétration d’éléments nutritifs, de l’eau et de l’oxygène dans le sol.

Petit à petit, le gazon sera en manque d’eau et de minéraux. L’humidité ayant stagné à la surface du sol sera favorable à l’apparition de la mousse, qui asphyxiera la pelouse. Pour retirer la mousse et les feutres, la scarification du sol est de mise. Pour ce faire, vous devez vous servir d’un râteau ou d’un scarificateur thermique.

Vous n’avez pas cet équipement ? Avant son achat, pensez à consulter le site https://www.top-scarificateur-thermique.fr, où des comparatifs de plusieurs modèles de scarificateurs thermiques vous sont proposés.

Poser du terreau pour bien nourrir le gazon

À l’instar de l’engrais, le terreau permet d’alimenter la pelouse et de rendre le sol plus riche. Mieux encore, le terreau peut également vous aider à transformer le sol pour qu’il soit moins acide ou moins épais.

La réalisation du terreautage devrait s’effectuer après la scarification de la terre. Ainsi, le terreau pourra mieux se mêler à la terre. Par la même occasion, le sol bénéficiera plus facilement d’éléments nutritionnels. Pour exécuter cette tâche, répartissez deux pelles de terreau sur un mètre carré et ainsi de suite.

Pour vous simplifier le travail, équipez-vous d’une machine à épandre l’engrais. Veillez tout de même à ajuster l’ouverture de distribution, de façon à respecter les deux pelles de terreau par mètre carré.

Le désherbage

Arroser la pelouse : quelques recommandations pratiques

L’arrosage est une autre opération à ne pas négliger pour bien entretenir votre pelouse. En période estivale, la pluie n’est pas toujours suffisante pour bien hydrater le gazon. L’arroser se révèle de ce fait indispensable.

L’idée est d’arroser en abondance, au lieu d’arroser trop fréquemment. En réalité, si vous arrosez la pelouse trop souvent, cela risque d’entraver le bon développement des racines. La pelouse sera alors plus vulnérable à l’aridité.

Pour l’arrosage, procédez en soirée lorsque le soleil se couche. N’opérez pas en pleine chaleur, car à ce moment, l’eau pourrait simplement s’évaporer, sans parvenir aux racines de votre gazon. Bref, arrosez votre pelouse à la même heure et surtout à la bonne heure.

Le désherbage : autre tâche essentielle

Pour garder votre pelouse en bonne santé et bien dense, le désherbage est important. Les mauvaises herbes, comme leur nom l’indique, sont mauvaises et peuvent apporter des maladies, tout en monopolisant votre sol.

En principe, il est recommandé de désherber deux fois tous les ans, une fois à l’arrivée du printemps pour ôter les mauvaises herbes avant leur étape de croissance et une autre fois au terme de l’automne. Suivant la surface de votre sol, vous pourrez désherber à l’aide d’un herbicide ou manuellement.

Tondre le gazon : à ne surtout pas oublier

Pour améliorer l’aspect esthétique de votre pelouse, vous devez la tondre sur une fréquence régulière. Au-delà du côté esthétique, la tonte est primordiale, car elle contribue au taillage du gazon et en même temps à sa densification.

En outre, la tonte réduit la prolifération des mauvaises herbes. En tondant le gazon, vous stoppez la repousse des mauvaises herbes avant qu’elles aient le temps de se reproduire. Avant d’entreprendre la tonte, attendez que le gazon soit bien sec. En automne et au printemps, vous aurez à tondre le gazon une fois tous les 7 ou 10 jours.