Or, selon une étude réalisée en janvier 2018 par le cabinet Elabe pour le Crédit Foncier, 3 franciliens sur 5 éprouvent des difficultés à se loger. Si la situation n’est pas nouvelle (les médias s’en font l’écho régulièrement), il est à noter que les prix élevés de l’immobilier en Île de France et caractère tendu du marché dans les grandes agglomérations représentent les deux éléments à l’origine de cette situation.

Des facteurs spécifiques pris en compte dans la recherche de logement

Elément rendant les difficultés plus importantes, tout particulièrement pour les ménages franciliens : la présence d’enfants au sein du couple. La situation est telle que, parmi les habitants d’Île de France, 60% ont déjà envisagé de quitter leur quartier, leur ville ou leur région afin de trouver un logement qui corresponde davantage à leurs attentes.

La proportion est quasiment inversée, en Île de France, dans les communes de moins de 20 000 habitants : 56% d’entre eux affirment n’avoir pas rencontré de difficultés à se loger.

L’étude souligne par ailleurs que le calme ainsi que la proximité du lieu de travail et de l’établissement scolaire fait partie des critères les plus importants dans la recherche d’un appartement.

 

Source : creditfoncier.com